L’iTunes Store a dix ans – France Info

10 ans, c’est l’âge du service de téléchargement d’Apple, l’iTunes Music Store.

Le logo 2003 d’iTunes

28 avril 2003, dix ans déjà que le iTunes Music Store, le service de
téléchargement d’Apple a été lancé aux États-Unis avec au démarrage 200.000
morceaux disponibles, un service qui ne sera disponible en France que le 15
juin 2004. Une décennie de domination pour cet acteur désormais majeur de
l’industrie musicale. En 2013, même si iTunes Store a perdu de sa superbe, il
représente tout de même 63% du marché mondial du téléchargement musical, loin
devant le store d’Amazon et ses 22%.

Deux chiffres pour résumer cet anniversaire : 500 millions de comptes
clients et 25 milliards, le nombre de chansons distribués depuis sa création.
 Et pourtant, en 2003, ce magasin en ligne imaginé par feu Steve Jobs est
accueilli avec scepticisme car uniquement disponible que sur les appareils
Macintosh, soit 5% du marché. Mais en imposant le prix symbolique de 0,99 euro
par titre, en s’ouvrant au système Windows quelques mois plus tard et surtout
avec l’explosion des ventes de l’iPod, cette alternative au piratage réussi son
pari. Aujourd’hui, l’iTunes Store est devenu le plus gros magasin de musique au
monde, tous supports confondus.

Depuis, films, séries, applications, livres et presse ont fait leur
apparition boostée par les ventes d’iPhone et d’iPad. Et même si l’écosystème
iTunes ne génère que 5 % du chiffre d’affaires d’Apple, cette marque brille
toujours. Le futur de l’iTunes Store qui pourrait passer par un nouveau service
de streaming afin de concurrencer Pandora, Spotify et autre Deezer.

 

La tendance est symbolique mais parlante : pour la première fois de
l’histoire, il s’est vendu plus de smartphones que de téléphones classiques. Résultat
d’une étude du cabinet IDC sur le premier trimestre 2013. Pendant période, il
s’est écoulé plus de 215 millions de smartphones dans le monde, contre un peu
plus de 200 millions de téléphones classiques. En clair, les consommateurs
veulent désormais des ordinateurs dans leur poche et plus des machines à
envoyer des SMS ou passer des coup de fil. Les leaders de ce marché sont
d’ailleurs bien connus : Samsung, Apple et LG. Avec un rythme de croissance de
près de 4% par an, ce marché des smartphones n’est pas prêt de faiblir. Mais
attention au symbole, les téléphones mobiles classiques sont encore les plus
nombreux en circulation.

Source Article from http://www.franceinfo.fr/high-tech/nouveau-monde/l-itunes-store-a-dix-ans-970187-2013-04-30
L’iTunes Store a dix ans – France Info
http://news.google.com/news/url?sa=t&fd=R&usg=AFQjCNFVkRiDdg5TAvtaOVoCLOY_lBKMaw&url=http://www.franceinfo.fr/high-tech/nouveau-monde/l-itunes-store-a-dix-ans-970187-2013-04-30
http://news.google.fr/news?pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&topic=t&output=rss
Science/High-Tech – Google Actualités
Google Actualités
http://www.gstatic.com/news-static/img/logo/fr_fr/news.gif

Google Now : et maintenant iOS – ITespresso.fr

Présenté comme la réplique à Siri d’Apple, le service mobile d’informations pratiques Google Now gagne l’environnement iOS.

Le voici qui investit l’iPhone et l’iPad à travers l’application mobile Google Search, dont il constitue la nouvelle pierre angulaire aux côtés de la reconnaissance vocale et du moteur de recherche.

Il ne s’agit donc pas d’un service indépendant, intégré à même le système d’exploitation comme c’est le cas sur certains appareils Android – notamment la dernière génération des smartphones et tablettes Nexus.

Cette incursion sur le terrain qui sert de chasse gardée à Apple s’était dessinée à la mi-mars. Une vidéo de présentation avait circulé quelques heures durant sur la Toile, laissant augurer de ce portage « allégé ».

Entre géolocalisation, curation et contrôle vocal, Google Now se base actuellement sur les recherches Internet, l’heure du jour, les habitudes de déplacement ou encore la position actuelle de l’utilisateur pour lui délivrer, selon le contexte, de « courts extraits d’informations utiles ».

Google manifeste un intérêt grandissant à l’égard de cette technologie et cherche à en élargir la sphère d’influence, mais aussi les capacités, multipliant les opérations de croissance en ce sens.

Illustration avec les rachats successifs, ce mois-ci, de Behavio et Wavii, qui éditent respectivement des technologies d’analyse comportementale prédictive et d’agrégation basée sur le langage naturel via des algorithmes génétiques.

Un autre grand nom de l’IT semble entretenir des ambitions en la matière : Amazon, qui se serait offert l’outil de reconnaissance vocale Evi, construit à partir des technologies de Nuance, avec des capacités d’apprentissage automatique.

—— A voir aussi ——
Quiz ITespresso.fr : connaissez-vous l’histoire d’Apple ?

Crédit photo : Google

Source Article from http://www.itespresso.fr/google-now-maintenant-ios-64315.html
Google Now : et maintenant iOS – ITespresso.fr
http://news.google.com/news/url?sa=t&fd=R&usg=AFQjCNG386f9ZWnEZhORd_-dO3xtfwvHWA&url=http://www.itespresso.fr/google-now-maintenant-ios-64315.html
http://news.google.fr/news?pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&topic=t&output=rss
Science/High-Tech – Google Actualités
Google Actualités
http://www.gstatic.com/news-static/img/logo/fr_fr/news.gif

Google ne chaussera pas ses lunettes connectées avant 2014 – Le Monde

Google interdit quiconque possède une paire de Glass de prêter ou vendre le gadget.

Eric Schmidt, le président de Google, interrogé en marge d’une conférence à Washington vendredi 26 avril, a expliqué que, selon toute vraisemblance, les « Google Glasses », les lunettes du géant américain, ne seraient pas commercialisées avant 2014. Il allait falloir attendre encore quelques mois.

L’information a fait le tour de la planète high-tech. Et pour cause : l’intérêt pour cet accessoire futuriste ne cesse de monter. Il se chausse comme des lunettes, mais dispose, en sus, d’un capteur d’images dans le coin externe droit de l’oeil, d’une connexion Wi-Fi et bluetooth, avec les smartphones et les tablettes.

Les lunettes permettent de filmer la scène que voit celui ou celle qui les porte, et de visualiser, en réalité augmentée, à quelques centimètres devant sa rétine, des informations complémentaires : l’heure, des tweets, des e-mails, etc.

L’engin se commande par la voix. Pour faire une photo de son champ de vision, il suffit de dire : « Photo ! »

Les lunettes fonctionnent avec le système d’exploitation Android de Google, qui équipe déjà sept smartphones sur dix dans le monde, et un nombre toujours croissant de tablettes.

« C’est une nouvelle forme d’ordinateur qui permet d’accéder à Internet sans avoir à utiliser ses mains. Les lunettes ont à peu près toutes les fonctionnalités d’un smartphone », expliquait Sergey Brin, l’un des deux cofondateurs de Google, à un journaliste du Wall Street Journal, dans une vidéo récente.

L’accessoire a été dévoilé pour la première fois en juin 2012, lors du rendez-vous annuel des développeurs de Google. Jusqu’à présent, très peu d’élus avaient pu tester l’engin. On l’avait vu sur le nez de quelques « people » : celui de la créatrice de vêtements Diane von Fürstenberg lors de son défilé à la Fashion Week de New York à l’automne 2012, par exemple.

Depuis début 2013, le buzz ne cessait de monter. M. Brin et Larry Page, l’autre fondateur de Google, ne ratent pas une occasion de porter les lunettes quand ils font des apparitions publiques.

Mi-avril, le géant mondial des services en ligne en a envoyé 2 000 paires en test à des développeurs informatiques dans le monde entier. L’objectif étant de les encourager à concevoir des applications spécifiques.

Car, pour Google, ces lunettes n’ont rien d’un gadget. Avec la « voiture sans conducteur », un autre de ses projets futuristes (mais moins avancé), elles sont considérées, en interne mais aussi par une partie de la communauté high-tech, comme une future plate-forme majeure d’accès au Web, aussi crédible que peut l’être celle des smartphones aujourd’hui. Et probablement complémentaire.

Timothy Jordan, un des responsables du projet chez Google, a présenté quatre applications déjà développées pour ses lunettes lors du festival South by Southwest, à Austin, en mars. L’application New York Times permet par exemple d’afficher les gros titres du jour en levant les yeux au ciel. Celle de Gmail affiche les titres des messages les plus urgents et permet d’en dicter sans sortir son smartphone de sa poche.

Les « Google Glasses » participent à la famille des objets technologiques qui font corps – au sens propre – avec leur utilisateur. Samsung travaille ainsi à une montre connectée à Internet qui pourrait être commercialisée dans les semaines qui viennent. La rumeur prête à Apple le même projet.

Ces produits sont rendus possibles par la miniaturisation, toujours plus avancée, des composants, et, dans le cas des lunettes, par les progrès réalisés dans la reconnaissance vocale.

Certains, très optimistes, prédisent à ces produits un succès fulgurant. Dans une étude parue il y a quelques jours – mais avant l’aveu de M. Schmidt -, le cabinet d’études IHS parie sur la vente de 6,6 millions de lunettes connectées en 2016.

A condition que Google en baisse le prix – elles sont vendues 1 500 dollars (1 148 euros) l’unité aux développeurs. Et que les applications pour le grand public soient vraiment pertinentes.

Celles qui sollicitent trop leurs utilisateurs pourraient vite lasser. Imaginez le mal de tête si vous receviez systématiquement des bons de réduction dans votre champ de vision quand vous faites les courses. Pour prévenir de telles dérives, Google a prévenu qu’il allait contrôler les applications a priori.

Source Article from http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/04/29/google-ne-chaussera-pas-ses-lunettes-connectees-avant-2014_3168072_651865.html
Google ne chaussera pas ses lunettes connectées avant 2014 – Le Monde
http://news.google.com/news/url?sa=t&fd=R&usg=AFQjCNE971ZW4jij6egCb6oGmYPK6flUqg&url=http://www.lemonde.fr/technologies/article/2013/04/29/google-ne-chaussera-pas-ses-lunettes-connectees-avant-2014_3168072_651865.html
http://news.google.fr/news?pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&topic=t&output=rss
Science/High-Tech – Google Actualités
Google Actualités
http://www.gstatic.com/news-static/img/logo/fr_fr/news.gif

Honami et Togari : des détails sur les smartphones mystères de Sony – LesMobiles.com

Avec le Xperia Z, Sony est de nouveau une marque synonyme d’innovation dans les smartphones. Depuis le CES de Las Vegas, les annonces produits se multiplient, ainsi que les rumeurs sur de nouveaux modèles : Z Tablet, ZL, ZR, etc. Il y a quelques semaines apparaissaient en ligne des rumeurs sur deux smartphones en développement : Togari et Honami. Des noms de code pour deux modèles très différents qui viendraient compléter une gamme très ambitieuse et très qualitative. Voici que le site XperiaBlog, spécialiste de la gamme Sony Mobile, publie un long papier récapitulatif sur les dernières rumeurs concernant ces deux produits, citant une source interne chez Sony.


D’abord, le Togari semble bien être le projet de phablet déjà évoqué. Écran 6,44 pouces doté d’une définition 1080p, ce smartphone reprend le design très fin de la gamme Xperia Z, dont l’arrière en verre. Le Togari devrait être disponible en noir et en blanc dès le mois de juillet au Japon. Quant au Honami, il s’agirait d’un smartphone très orienté multimédia. XperiaBlog évoque une fiche technique très impressionnante : Qualcomm Snapdragon 800 muni de quatre cœurs cadencés à 2,3 GHz et du processeur graphique Adreno 330, 2 Go de mémoire vive, un capteur photo CMOS dont la résolution atteindrait 20 Mpx et intégrant une lentille Carl Zeiss (propriété de Sony), écran de 5 pouces doté d’une résolution Full HD, puce audio dédiée développée par la division Walkman. Le Honami pourrait voir le jour cet été et être présent au salon IFA de Berlin en septembre prochain.

 


Source Article from http://www.lesmobiles.com/actualite/10597-honami-et-togari-des-details-sur-les-smartphones-mysteres-de-sony.html
Honami et Togari : des détails sur les smartphones mystères de Sony – LesMobiles.com
http://news.google.com/news/url?sa=t&fd=R&usg=AFQjCNHiIFnlYoBmevoWw53pm0fxMgvzlg&url=http://www.lesmobiles.com/actualite/10597-honami-et-togari-des-details-sur-les-smartphones-mysteres-de-sony.html
http://news.google.fr/news?pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&topic=t&output=rss
Science/High-Tech – Google Actualités
Google Actualités
http://www.gstatic.com/news-static/img/logo/fr_fr/news.gif

Microsoft tourne en dérision la rivalité entre Samsung et Apple – ZDNet – ZDNet


Samsung a à plusieurs reprises dans ses publicités moqué son grand rival, Apple, et les travers des plus adeptes de la marque à la pomme. Il n’est pas rare sur les forums de voir cette rivalité s’exprimer par consommateur interposé.

Voilà qui a donné une idée à autre concurrent, tenu à l’écart en raison de sa faible part de marché – en légère progression cependant. Microsoft, dans un spot publicitaire pour le Nokia Lumia 920, sous Windows Phone, a choisi de tourner en dérision cette rivalité entre fans de ces deux marques.

Au cours d’une cérémonie de mariage s’affrontent ainsi, au sens propre, les familles des deux mariés, l’une adepte d’Apple, l’autre de Samsung. Et au milieu de la bataille se tiennent deux serveurs filmant le pugilat grâce à leur Lumia.

La moralité de l’histoire ? Ne vous battez pas, changez. Amusant… Mais pour convaincre, Microsoft et Nokia ont encore un long chemin devant eux. Nokia, depuis plusieurs trimestres maintenant, a disparu des cinq premiers fournisseurs de smartphones.



Source Article from http://www.zdnet.fr/actualites/microsoft-tourne-en-derision-la-rivalite-entre-samsung-et-apple-39789959.htm
Microsoft tourne en dérision la rivalité entre Samsung et Apple – ZDNet – ZDNet
http://news.google.com/news/url?sa=t&fd=R&usg=AFQjCNEzVDDZKFxOC-YMfFQOTYU-38mgcA&url=http://www.zdnet.fr/actualites/microsoft-tourne-en-derision-la-rivalite-entre-samsung-et-apple-39789959.htm
http://news.google.fr/news?pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&topic=t&output=rss
Science/High-Tech – Google Actualités
Google Actualités
http://www.gstatic.com/news-static/img/logo/fr_fr/news.gif

Le Blackberry Q10 en pré-commande à partir de 650 euros – ZDNet – ZDNet

Le Q10 n’est plus très loin de sa date de commercialisation et, si l’on en croit cet article de Frandroid, les précommandes organisées par les vendeurs en ligne ont eu un bon succès. Il se serait précommandé « comme des petits pains », juge le site spécialisé, au sujet de l’opération lancée par LDLC.

Le Blackberry Q10 sortira officiellement le 6 mai prochain. Il dispose d’un écran de 3,1 pouces, d’un clavier azerty complet, d’un processeur double coeur Snapdragon S4 Plus et de 2 Go de mémoire vive. Sa principale originalité réside évidemment dans son design, similaire aux smartphones professionnels à clavier qui font fait la réputation de Blackberry.

Quatrième place

Aujourd’hui en précommande autour de 650 euros, le Blackberry Q10 est plus cher de 100 euros par rapport au Z10, le smartphone tout tactile au coeur de la stratégie Blackberry 10 de reconquête. Pour l’heure, le Z10 ne semble pas y suffire et Blackberry doit abandonner la troisième place à Windows Phone dans un certain nombre de pays.

Il sera intéressant de voir si le Q10 permet à Blackberry de se refaire une santé. C’est l’une des rares solutions de qualité avec un clavier physique, et cela pourrait contenter un certain nombre de consommateurs. Surtout avec la possibilité de faire tourner des applications Android même si, rapportent nos confrères, ce n’est pas toujours optimisé.

Source Article from http://www.zdnet.fr/actualites/le-blackberry-q10-en-pre-commande-a-partir-de-650-euros-39789950.htm
Le Blackberry Q10 en pré-commande à partir de 650 euros – ZDNet – ZDNet
http://news.google.com/news/url?sa=t&fd=R&usg=AFQjCNH-uvo9wwkAk964gbsVHT01ppINLQ&url=http://www.zdnet.fr/actualites/le-blackberry-q10-en-pre-commande-a-partir-de-650-euros-39789950.htm
http://news.google.fr/news?pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&topic=t&output=rss
Science/High-Tech – Google Actualités
Google Actualités
http://www.gstatic.com/news-static/img/logo/fr_fr/news.gif

Apple : au rebond avec la rumeur d’un iPhone 5S en juillet prochain – Boursier.com


(Boursier.com) — Apple a rebondi de plus de 3% lundi à Wall Street à 430$ dans un marché assez actif, alors que selon certaines « fuites de documents » citées par AppleInsider, le groupe à la pomme pourrait bien lancer la nouvelle version de son iPhone dès cet été. Le groupe « télécom » japonais KDDI aurait ainsi envoyé un document interne à ses employés, afin de discuter de certaines informations concernant cette supposée sortie estivale…

Lors des dernières publications trimestrielles d’Apple, qui avaient laissé certains investisseurs sur leur faim, le CEO Tim Cook du géant californien avait évoqué de grandes nouveautés attendues à l’automne ou durant l’année 2014… Certains opérateurs avaient alors craint une sortie tardive du nouvel iPhone tant attendu.

Aujourd’hui, plusieurs médias alimentent donc ces échos d’une sortie en juillet, qui serait une bonne nouvelle pour les « fans » et les actionnaires. Notons tout de même que le premier à diffuser la rumeur semble avoir été le site français Nowhereelse.fr, selon lequel les précommandes d’iPhone 5S pourraient débuter le 20 juin, avec une date de sortie en juillet.

Précédemment, d’autres « bruits de couloirs » avaient cependant fait état des difficultés d’Apple à implémenter un système de capteur d’empreintes digitales sur son iPhone, difficultés qui pourraient se traduire par une sortie décalée en septembre…


JN.L. – ©2013 www.boursier.com

Source Article from http://www.boursier.com/actions/actualites/news/apple-au-rebond-avec-la-rumeur-d-un-iphone-5s-en-juillet-prochain-528608.html?sitemap
Apple : au rebond avec la rumeur d’un iPhone 5S en juillet prochain – Boursier.com
http://news.google.com/news/url?sa=t&fd=R&usg=AFQjCNFhC4vqoBx2OMQspunc6AoXy3-Mhw&url=http://www.boursier.com/actions/actualites/news/apple-au-rebond-avec-la-rumeur-d-un-iphone-5s-en-juillet-prochain-528608.html?sitemap
http://news.google.fr/news?pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&topic=t&output=rss
Science/High-Tech – Google Actualités
Google Actualités
http://www.gstatic.com/news-static/img/logo/fr_fr/news.gif

Facebook déserté par des millions d’utilisateurs, info ou intox? – L’Expansion

Le leader des réseaux sociaux est-il en déclin? La désaffection des adolescents a déjà été évoquée mais The Guardian envisage un recul plus général. Le quotidien briannique rapporte en effet dimanche que le nombre des utilisateurs de Facebook a reflué de plusieurs millions au Royaume-Uni et aux Etats-Unis. Déclarant s’appuyer sur une étude réalisée du cabinet d’études Socialbakers, il affirme que Facebook a perdu six millions d’utilisateurs en mars aux Etats-Unis, soit une chute de 4%, et qu’au Royaume-Uni, l’érosion de son audience est de 4,5%. au Royaume-Uni. D’autres pays comme la France, l’Allemagne ou le Canada seraient également touchés par cette tendance. L’engagement des utilisateurs américains pourrait par ailleurs être remis en cause avec une durée moyenne passée sur Facebook tombée à 115 minutes en février contre 121 minutes en décembre 2012, selon le cabinet Comscore. Ce déclin serait à replacer sur fond de concurrence accrue de nouveaux réseaux comme Instagram (justement racheté par Facebook) ou Pinterest et celle des applications de messagerie instantanée dont WhatsApp est le plus bel exemple;

Un article qui fait polémique

Le problème, c’est que Socialbakers a rapidement pris ses distances vis à vis de l’article du Guardian. Le patron du cabinet a publié un article sur son site pour préciser que les chiffres mis en ligne sont des « estimations brutes (« rough estimates ») ne pouvant en aucun cas servir à déterminer le trafic de Facebook » et qu’elles étaient davantage destinées aux marketeurs qu’aux journalistes. Il ajoute par ailleurs queThe Guardian n’aurait pas dû arriver à ses conclusions sur le trafic alors qu’il avait déjà fait la même erreur trois mois plus tôt, déclenchant une première mise au point de sa société? Pour marquer le coup, le PDG de Socialbakers rappelle enfin quelques statistiques qu’il juge « étonnantes » pour évoquer la force du réseau social, comme le fait que 50% des habitants du Royaume-Uni sont inscrits sur Facebook.

L’article du Guardian a également poussé le responsable de la communication européenne de Facebook, Ian McKenzie, à monter au créneau. Il a en effet publié un post de blog rappelant tous les articles du quotidien britannique depuis 2007 qui annoncent la décadence du réseau alors que le nombre des personnes inscrites au Royaume-Uni est passé sur la période de 3,5 millions à 33 millions aujourd’hui.

Source Article from http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/facebook-deserte-par-des-millions-d-utilisateurs-info-ou-intox_382910.html
Facebook déserté par des millions d’utilisateurs, info ou intox? – L’Expansion
http://news.google.com/news/url?sa=t&fd=R&usg=AFQjCNGq_QgIrvHT5V-XqNDqZ6x57B-7jg&url=http://lexpansion.lexpress.fr/high-tech/facebook-deserte-par-des-millions-d-utilisateurs-info-ou-intox_382910.html
http://news.google.fr/news?pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&topic=t&output=rss
Science/High-Tech – Google Actualités
Google Actualités
http://www.gstatic.com/news-static/img/logo/fr_fr/news.gif

Google : une version supplémentaire de Jelly Bean en attendant … – Linformatique.org



Alors que tout le monde attend impatiemment la sortie d’Android 5.0 Key Lime Pie, cela devrait plutôt être une version 4.3 Jelly Bean qui devrait être présentée lors de la Google I/O.

C’est du 15 au 17 mai 2013 que se tiendra la traditionnelle conférence Google I/O. Tous les développeurs attendaient pour cette occasion la présentation d’Android 5.0 Key Lime Pie, une nouvelle version du système d’exploitation. Pourtant, à en croire les dernières rumeurs, cette présentation n’est pas encore à l’ordre du jour.

Selon le blog Android Police, une version Android 4.3 a été repérée dans les logs de ses serveurs avec plusieurs terminaux mobiles dotés d’une build JWR23B, ce qui indiquerait le développement en cours d’une mouture 4.3 de Jelly Bean. Alors que tout le monde attend une mise à jour majeure, il ne s’agirait donc, pour le moment, que d’une nouvelle mise à jour mineure.

Cette annonce repousse donc la sortie d’Android 5.0 Key Lime Pie sans qu’une date possible de sortie ne soit pour le moment connue, mais confirmant certaines autres annonces qui pointent du doigt un retard du développement.

Google : une version supplémentaire de Jelly Bean en attendant Key Lime Pie ?

Google : une version supplémentaire de Jelly Bean en attendant Key Lime Pie ?

carolinehanotin

Rédigé par Caroline Hanotin

Google : une version supplémentaire de Jelly Bean en attendant Key Lime Pie ?, 5.0 out of 5 based on 1 rating

Source Article from http://www.linformatique.org/29-04-2013-google-une-version-supplementaire-de-jelly-bean-en-attendant-key-lime-pie
Google : une version supplémentaire de Jelly Bean en attendant … – Linformatique.org
http://news.google.com/news/url?sa=t&fd=R&usg=AFQjCNFvT8evbVHIjxA_N1TurJLDWhoCwg&url=http://www.linformatique.org/29-04-2013-google-une-version-supplementaire-de-jelly-bean-en-attendant-key-lime-pie
http://news.google.fr/news?pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&topic=t&output=rss
Science/High-Tech – Google Actualités
Google Actualités
http://www.gstatic.com/news-static/img/logo/fr_fr/news.gif

XBox 720 : le concept IllumiRoom va révolutionner la nouvelle … – Reviewer














XBox 720 : le concept IllumiRoom va révolutionner la nouvelle console ? (vidéo)





« Notre vision pour un système IllumiRoom totalement développé comprend un champ de vue ultra-large pour le joueur, grâce à un dispositif posé sur la table basse de l’utilisateur, qui projette sur une large zone autour de la télévision. L’appareil sera connecté sans fil à la console de jeu nouvelle génération, XBox 720, comme un affichage secondaire. » Voilà comment Microsoft décrit son IllumiRoom, et si vous avez un peu de mal à vous rendre compte à quoi cela peut bien correspondre, sur la prochaine XBox 720, vous avez déjà une petite vidéo à découvrir ci-dessus.


>>> Xbox 720 : une sortie début novembre avec deux packs de lancement ?


En clair, l’idée est de ne plus avoir comme seul soutien visuel, pour le joueur, la seule image de la télévision. Avec IllumiRoom, l’image sera aussi projeté sur le mur autour de la télé. Microsoft a presenté une vidéo de 5 minutes de son dispositif lors du CHI 2013.


De quoi se rendre compte visuellement de ce que donnera cette nouvelle technologie, qui pourrait être intégré directement sur le hardware de la console XBox 720. IllumiRoom devrait se servir de Kinect version 2.0. On en saura sûrement encore un peu plus lors du lancement, le 21 mai prochain.






Source Article from http://reviewer.lavoixdunord.fr/fr/cinema/actualites/68756/xbox-720-le-concept-illumiroom-va-revolutionner-la-nouvelle-console-video/
XBox 720 : le concept IllumiRoom va révolutionner la nouvelle … – Reviewer
http://news.google.com/news/url?sa=t&fd=R&usg=AFQjCNH64eNENSiIj0aZ0B8Jc7UfrlS_0w&url=http://reviewer.lavoixdunord.fr/fr/cinema/actualites/68756/xbox-720-le-concept-illumiroom-va-revolutionner-la-nouvelle-console-video/
http://news.google.fr/news?pz=1&cf=all&ned=fr&hl=fr&topic=t&output=rss
Science/High-Tech – Google Actualités
Google Actualités
http://www.gstatic.com/news-static/img/logo/fr_fr/news.gif